“Faux Départ”

Naissances et médecine : mainmise sur l’humanité

Découvrez dans cette émission à quel point la médicalisation des accouchements a pris le dessus sur le bon sens et la nature. Sous prétexte que “parfois ça se passe mal”, alors on considère dès lors chaque maman en passe de donner la vie comme une personne malade, que l’on doit absolument hospitaliser pour que la venue au monde de son bébé se passe bien… Sauf qu’à trop vouloir en faire, au fil des décennies, l’immense majorité des gynécologues, obstétriciens ou personnel de maternité, s’est perdu dans un univers de protocoles, qui, lorsque l’on regarde avec un peu de recul, crée lui-même ces problèmes qu’il est censé éviter.
Et ces mamans ne le comprenant pas, malgré des épisodes parfois catastrophiques dans les hôpitaux, finissent pas sortir en pensant naïvement : “heureusement que j’étais à l’hôpital, sinon ça se serait sûrement mal passé…”
Il est grand temps de redonner un peu de force, de courage et de connaissance aux mamans, et aux papas.

Acheter le livre
Découvrez également la préparation en ligne “Faux Départ”, essentielle à tous les futurs parents :
     Accéder à la prépa

Faux Départ – #1 : “Accouchements : L’état des lieux et nos fausses croyances”

Dans ce premier épisode, Ema et Julie font un tour général de nos fausses croyances ; et il y en a beaucoup ! Pourquoi pense-t-on encore qu’ « accoucher est dangereux » alors qu’il s’agit d’un processus physiologique, naturel et involontaire ? (comme le dit le célèbre gynécologue obstétricien Michel Odent – voir épisode #7) 

Et si accoucher dans un lit était la pire des choses pour une naissance sécuritaire ? Et si la position sur le dos était notre pire ennemie ? Et puis, accoucher sans péridurale ou même à la maison (quoi ? ça se fait encore ? Si, si ! Je vous jure, c’est possible, je l’ai testé !), c’est pour celles qui refusent le progrès ou serait-ce plutôt une démarche logique quand on cherche la sécurité d’un enfantement ? 

C’est parti pour un tour d’horizon de nos fausses croyances et des mensonges répétés de générations en générations.

Faux Départ – #2 : “Accouchements à l’hôpital : du protocole à la catastrophe…”

Dans cet épisode, Ema et Julie évoquent la « cascade d’interventions », ou « l’effet toboggan » (voir l’illustration imaginée par Ema Krusi ici : EFFET TOBOGGAN) : par exemple, un acte médical ou un médicament créent un problème qu’il va falloir régler avec un second acte médical ou médicament. Celui-ci engendre à nouveau un problème qu’il va falloir encore régler et ainsi de suite ! 

Ema et Julie évoquent les différents protocoles hospitaliers autour de la naissance et expliquent en quoi les normes actuelles sont à risque quand elles sont appliquées sans distinction à toutes les femmes. 

Faux Départ – #3 : “Qui détient l’autorité ? Les 5 points du modèle B.R.A.I.N.”

Être souverain ne s’apprend pas à l’école ! Pour être souverain, il faut du discernement. Découvrez dans cet épisode les 5 points clefs de la méthode BRAIN pour envisager un consentement libre et éclairé. N’attendez pas qu’on vous autorise ! Vous êtes l’actrice principale de votre grossesse et de votre enfantement. C’est épisode est un véritable « mode d’emploi de l’autonomie » car il vous donnera tous les outils pour vous sentir libre dans vos choix. 

 En plus, Julie partage ici son témoignage concernant son expérience comme ancienne représentante pour la société Pfizer : attention ! Ça décoiffe …

Faux Départ – #4 : “Violences et ignorance à l’hôpital : un manque de formation ?”

Dans cet épisodes, Ema, Julie et Malika vont faire un tour dans les coulisses des structures hospitalières et évoquent un tabou qui commence peu à peu à se médiatiser : les violences gynécologiques, obstétricales et psychologiques faites aux femmes. 

Loin de l’image glossy des maternités « où tout est fait pour le bien des bébés et de leur maman », la réalité du terrain est toute autre : les professionnels, souvent par manque de connaissance, font parfois des dégâts et créent des traumatismes qu’il faut ensuite soigner et cela peut prendre beaucoup de temps ! 

Faux Départ – #5 : “Partie 1 : Ocytocine de synthèse… Attention danger !”

Dans cet épisode, Ema et Malika nous parlent de l’ocytocine de synthèse (ou Syntocinon – Pitocin – Oxytocine), qui est devenue une molécule incontournable administrée dans les structures hospitalières lors des accouchements. Malheureusement, peu d’informations circulent à son sujet et la plupart des femmes ignorent les risques qu’elles encourent, ainsi que leurs bébés, au contact de cette hormone de synthèse. 43 % des femmes reçoivent de l’oxytocine au cours du travail spontané selon l’enquête nationale périnatale 2010 et si vous demandez à ces femmes quels sont les risques encourus, il y a fort à parier qu’elles vous répondront : je ne sais pas, j’ai fait confiance aux professionnels. Et pourtant, loin de la croyance qui dit que « tout va bien », la réalité est toute autre…

Et si on mettait les femmes et les bébés en danger en injectant ce produit ? Est-il si inoffensif ? C’est parti pour un épisode in-con-tour-nable à partager sans modération !

Faux Départ – #6 :“Partie 2 : Ocytocine de synthèse… Attention danger !”

Il fallait une PARTIE 2 sur cette molécule pas si anodine que ça (43 % des femmes reçoivent de l’oxytocine au cours du travail spontané selon l’enquête nationale périnatale 2010) ! Si vous demandez à ces femmes quels sont les risques encourus, il y a fort à parier qu’elles vous répondront : je ne sais pas, j’ai fait confiance aux professionnels. Et pourtant, loin de la croyance qui dit que « tout va bien », la réalité est toute autre…

Dans cet épisode, Julie rejoint Ema pour continuer la (trop longue) liste des choses à savoir avant d’y avoir recours. 

Faux Départ – #7 : “Raisons d’optimisme, avec Michel Odent”

Dans cette vidéo, nous parlons des besoins de base de la femme qui accouche et des raisons d’être optimiste. Physiologie et processus involontaire; tout est passé en revue !

Le Dr Michel Odent, né en 1930, chirurgien et obstétricien, a dirigé le service chirurgie et la maternité de l’hôpital de Pithiviers de 1962 à 1985. Il a lancé le concept d’accouchement en salles de naissance « comme à la maison » et les piscines d’accouchement. Il a également été un précurseur du chant prénatal.

Personnalité mondialement reconnue, apprécié pour sa rigueur scientifique, Michel Odent est l’auteur d’une cinquantaine de publications scientifiques et de 11 livres qui ont été traduits en 21 langues. Il anime des sessions d’information pour sages-femmes et doulas dans plusieurs pays.

En 1985 il s’installe à Londres, et accompagne des naissances à domicile. Il y fonde le « Primal Health Research Centre », dont le but est d’étudier les conséquences des évènements qui se déroulent durant la période primale (de la conception au premier anniversaire) sur la santé et le comportement de l’enfant et de l’adulte qu’il deviendra.

Il milite au niveau international en faveur d’un changement des pratiques, en se basant sur l’ensemble des données scientifiques actuelles.

Pour lui, « il n’est pas possible aujourd’hui que persiste un tel hiatus entre ce qu’il se passe dans les maternités et ce qui est publié ».

Faux Départ – #8 : “Partie 1 : La péridurale : Bonne ou mauvaise idée ?”

Dans cet épisode, Julie et Ema nous parlent des effets de la péridurale sur le déroulement de l’accouchement et du fameux « effet toboggan » (voir l’illustration imaginée par Ema Krusi ici : EFFET TOBOGGAN) : par exemple, un acte médical ou un médicament créent un problème qu’il va falloir régler avec un second acte médical ou médicament. Celui-ci engendre à nouveau un problème qu’il va falloir encore régler et ainsi de suite ! 

Cette anesthésie fait partie des « nécessaires » pour accoucher aujourd’hui; quoi ? Accoucher sans péridurale ? Je ne suis pas folle ! Pourquoi souffrir si je peux ne rien sentir ? On a toute pensé comme ça avant de mettre le nez dans les coulisses de cette pratique pas si inoffensive que ça ! 

Loin de l’image lissée de la « piqûre miracle », la péridurale est en effet une anesthésie qui cloue la femme au lit (et donc sur le dos, dans la « position pourrie » comme le dirait Julie) et qui anéantit la possibilité d’utiliser la gravité et ses sensations pour aider bébé à descendre sur le chemin de la naissance. 

Bien qu’elle reste une option utilisée dans la majorité des cas, chaque femme devrait connaître la cascade d’interventions qu’elle risque de voir se produire si elle reçoit une péridurale. Loin de juger celles qui y ont recours, cet épisode est une boîte à outils nécessaire si vous cherchez des informations claires et factuelles sur le sujet.

Faux Départ – #9 : “Partie 2 : La péridurale : Bonne ou mauvaise idée ?”

Dans cet épisode, Julie et Ema nous parlent des effets de la péridurale sur le déroulement de l’accouchement et du fameux « effet toboggan » (voir l’illustration imaginée par Ema Krusi ici : EFFET TOBOGGAN) : par exemple, un acte médical ou un médicament créent un problème qu’il va falloir régler avec un second acte médical ou médicament. Celui-ci engendre à nouveau un problème qu’il va falloir encore régler et ainsi de suite !

Cette anesthésie fait partie des « nécessaires » pour accoucher aujourd’hui; quoi ? Accoucher sans péridurale ? Je ne suis pas folle ! Pourquoi souffrir si je peux ne rien sentir ? On a toute pensé comme ça avant de mettre le nez dans les coulisses de cette pratique pas si inoffensive que ça !

Loin de l’image lissée de la « piqûre miracle », la péridurale est en effet une anesthésie qui cloue la femme au lit (et donc sur le dos, dans la « position pourrie » comme le dirait Julie) et qui anéantit la possibilité d’utiliser la gravité et ses sensations pour aider bébé à descendre sur le chemin de la naissance.

Bien qu’elle reste une option utilisée dans la majorité des cas, chaque femme devrait connaître la cascade d’interventions qu’elle risque de voir se produire si elle reçoit une péridurale. Loin de juger celles qui y ont recours, cet épisode est une boîte à outils nécessaire si vous cherchez des informations claires et factuelles sur le sujet.

Faux Départ – #10 : “Partie 1 : La césarienne : les gestes qui poussent à la catastrophe”

Dans cet épisode, Ema et Malika Bonapace-Morisset nous parlent des gestes médicaux et des protocoles qui augmentent le risque de césarienne. Pourquoi continue-t-on de mettre les femmes sur le dos pour accoucher ? Pourquoi oblige-t-on le monitoring foetal en continu ? Quels sont les risques qu’un déclenchement finisse en césarienne ? Sortir de ses croyances et s’informer permet de comprendre réellement ce qu’il se passe lors de la naissance et de récupérer sa souveraineté. Loin d’être un geste anodin, la césarienne est avant tout une opération qui nécessite d’être comprise dans son ensemble et ses possibles répercussion pour la mère et le bébé.

Bien que la césarienne sauve des vies quand elle est pratiquée dans certaines conditions, elle est aujourd’hui très souvent présentée comme un geste de confort ou de contrôle organisationnel sur le déroulement de la naissance. L’appât du gain lié à cette pratique est également une réalité que peu de professionnels osent dénoncer par peur des représailles. 

Faux Départ – #11 : “Partie 2 : La césarienne : AVAC / Les gestes à éviter. Et après ?”

Dans cet épisode, Ema et Malika nous parlent de la césarienne de convenance. Cette opération, loin d’être une urgence médicale vitale, comporte des risques que les futurs parents devraient connaître. Aussi, on a souvent entendu qu’on ne peut pas accoucher par voie basse après une première césarienne ;  cela est en réalité une fausse croyance. Qu’il s’agisse d’une césarienne prévue ou pas, découvrez les coulisses des gestes à éviter et de ceux conseillés.

Quant à la cicatrice, comment la « reconstruire » épigénétiquement ? Les parents ont aussi des droits pendant le séjour hospitalier : découvrez lesquels ! 

Bien que la césarienne sauve des vies quand elle est pratiquée dans certaines conditions, elle est aujourd’hui très souvent présentée comme un geste de confort ou de contrôle organisationnel sur le déroulement de la naissance. L’appât du gain lié à cette pratique est également une réalité que peu de professionnels osent dénoncer par peur des représailles.

Faux Départ – #12 : “Le rôle des chouchous !”

Dans cet épisode, Ema Krusi et Julie Bonapace évoquent le rôle capital des partenaires dans la naissance physiologique. Loin de la fonction de « coach sportif » qu’on leur a donnée depuis des années, il s’agit en fait d’intégrer son conjoint dans cette initiation qu’est l’accouchement. 

Le partenaire, quand il est formé à la physiologie, devient non seulement un repère capital pour la femme qui accouche mais surtout le « gardien du Temple », comme Ema le décrit dans son livre  « Faux Départ – Se réapproprier la naissance ». 

Faux Départ – #13 : “Accouchement et douleur : un cas pratique”

Dans cet épisode, Ema et Julie décortiquent un cas pratique proposé par Ema lors de ses recherches : une jeune femme décide d’accoucher de façon naturelle et sans péridurale, accompagnée de son chéri. Elle se rend à la maternité et son début de travail se passe à merveille ; elle gère ses contractions et l’intensité des sensations monte petit à petit. Les deux sages-femmes présentent tenterons de « bien faire » mais vous découvrirez dans cet épisode comment le processus involontaire de la naissance peut être perturbé, voire mis en danger, quand l’entourage ignore les gestes et les attitudes à éviter. 

Quant à la douleur, vous ne la percevrez plus jamais comme avant ! Au programme, projections des peurs, physiologie, rôle et pouvoir de la douleur, désespérance et enjeux psychologiques. 

Faux Départ – #14 : “En finir avec les tabous”

Dans cet épisode, Ema et Julie désacralisent les tabous de la naissance : déchirures, selles, cri de guerre et animalité ; on se lâche pour un enfantement en puissance ! Beaucoup de femmes sont bloquées et angoissées à l’idée d’aller à la selle pendant leur accouchement ou de se montrer sous un jour animal. Peur d’avoir honte, peur de ne plus réussir à effacer certaines images dans l’esprit de son conjoint ou pudeur familiale; nous avons toutes nos angoisses. 

Utiliser l’opportunité du temps offert par la grossesse pour aborder ces points souvent tabous avec son conjoint est une véritable chance ! Ema partage son expérience avec son partenaire Pascal, et comment ils ont fait de ce sujet une force entre eux. 

Faux Départ – #15 : “Col de l’utérus : dilatation et fausses croyances”

Dans cet épisode, Ema et Julie vous disent tout sur la physiologie de la dilatation du col de l’utérus. Vous découvrirez également les fausses croyances qui continuent de perdurer dans le monde de la périnatalité.

EXTRAIT DU LIVRE “FAUX DÉPART – SE RÉAPPROPRIER LA NAISSANCE” d’Ema Krusi :

👉Accès au livre « Faux départ – Se réapproprier la naissance », par Ema Krusi  👉 https://emakrusi.com/produit/faux-depart-le-livre/ 

“Un corps qui donne la vie rapidement sans « coup de pouce » chimique est du ressort du miracle dans l’inconscient collectif moderne. Pourtant, nombreux sont les témoignages de femmes qui « stagnaient » à 5 cm de dilatation et qui se sont tout à coup retrouvées à pousser malgré elles car le bébé était en train d’arriver subitement. À l’inverse, un col bien parti dans sa progression vers l’ouverture peut se refermer et amorcer un retour en arrière si on le dérange. Cela a souvent été rapporté dans les structures médicales quand un inconnu (médecin, gynécologue, interne ou autre) entrait dans la salle d’accouchement. Les professionnels de la santé n’apprennent pas dans leurs études que le col de l’utérus agit comme un sphincter qui peut non seulement s’ouvrir bien plus vite que prévu (des fois plusieurs centimètres en dix minutes !), mais également se refermer rapidement si on le dérange. Aussi, à force d’agir sur le corps des femmes dans les maternités à coups d’ocytocine de synthèse pour accélérer la dilatation du col, les sages-femmes ne peuvent plus se transmettre entre elles la précieuse expérience du terrain. Le corps des parturientes s’est peu à peu transformé en terre inconnue au fil des générations”.

Faux Départ – #16 : “Culpabilité, impuissance et dépendance”Dans cet épisode, Ema et Julie abordent les thèmes suivants :
  • Capable et non coupable
  • Les « services après-vente de la naissance »
  • La soumission à l’autorité médicale
  • Nous sommes programmées à nous sentir incapables
  • La peur et la rentabilité économique

Entrez dans les coulisses des accouchements, que ce soit au niveau des intervenants professionnels ou des parents. Les histoires sont toutes uniques mais se ressemblent tellement ! Ce 16ème épisode est également un outil précieux pour toutes sortes de situations de la vie courante car nous n’apprenons pas à nous faire confiance.

Faux Départ – #17 : “Jacqueline Lavillonnière : son message”

Dans cet épisode, Ema et Jacqueline Lavillonnière passent en revue l’état de la naissance physiologique en 2022 et les défis que rencontrent les sages-femmes libérales françaises.

Au menu : 

  • Physiologie vs Accouchement dirigé
  • Temporalité de la naissance
  • L’état des lieux sur le terrain
  • Les assurances 

Jacqueline Lavillonnière pratique l’accompagnement global depuis les années 70 en Ardèche puis actuellement en Anjou où elle accompagne des jeunes sages-femmes dans leur début de pratique hors de l’hôpital. Elle partage une vision médicale de la physiologie de la naissance dans le cadre de la formation continue des sages-femmes libérales et auprès des maternités. 

Faux Départ – #18 :Nina Narre : “Faut pas pousser”, le doc.

Dans cet épisode, Ema et Nina passent en revue les points clefs du documentaire « Faut pas pousser » qui révèle une enquête sur l’industrialisation de la naissance et une invitation au voyage de l’enfantement.

FAUT PAS POUSSER ! Le film qui décoiffe la naissance et recoiffe les bébés est une enquête sur l’industrialisation de la naissance et une invitation au voyage de l’enfantement.Prendre le temps de choisir la manière dont on souhaite vivre son accouchement, pour grandir et se faire confiance. Mettre en lumière les compétences (trop) souvent négligées des  mamans et des bébés. Suggérer aux mamans et aux papas que ce passage n’est pas une formalité mais un événement qui mérite de faire des choix.

Selon Nina (et je ne peux que la soutenir !), le secret du voyage c’est une bonne préparation à l’accouchement.

Faux Départ – #19 : “Préparation à la naissance : ça marche ?”

Dans cet épisode, Ema et Julie parlent de la préparation à la naissance. Est-ce que ça marche ? Faut-il regarder les émissions de télé réalité sur le sujet ? Quels sont les préparations conseillées et celles qu’il faut éviter. Vous saurez tout sur une préparation optimale et les techniques phares d’Ema et Julie.

Faux Départ – #20 : “Hormones, accouchement et sexualité.”

Dans cet épisode, Ema et Malika parlent du cocktail d’hormones incroyable que la femme produit pour accoucher. Ce cocktail ressemble comme deux gouttes d’eau à celui produit pendant l’acte sexuel. Une VIDEO SURPRISE que vous découvrirez en début d’épisode vous immergera dans le paradoxe médical actuel. Avec l’humour à l’italienne, cette vidéo puissante vous marquera à jamais ! Il est capital de préserver ces ” hormones de l’amour “, car sans elle, fini l’accouchement naturel et le projet de naissance en pleine souveraineté !

Faux Départ – #21 : “Projet de naissance : du plan A au plan Z”

Dans cet épisode, Ema et Malika parlent du projet de naissance devenu incontournable dans la préparation à l’enfantement. 

Comment élaborer son projet et faire le point sur ses envies et ses besoins, tout en prenant en compte la réalité du terrain et de son environnement. 

Le plan Z ?! Qu’est-ce que c’est ? Quand tout ne se passe pas comme on l’aurait souhaité, il faut envisager le plan Z. Pour certaines, ça sera le recours à la péridurale, pour d’autres, il s’agira de se rendre en structure hospitalière si elles avaient envisagé un accouchement à domicile.